Questions brûlantes sur le clapet coupe-feu

La résistance au feu du clapet coupe-feu dans le type de paroi choisi

Dans une paroi légère, puis-je utiliser n'importe quel matériau pour la structure de la paroi ?

NON : la construction de la paroi et de la structure porteuse ne peut être réalisée qu'avec les matériaux spécifiés dans les notices d'installation et les documents de classification. Pour le placement et le support de clapets coupe-feu dans une paroi légère, il s'agit en général de profilés en C galvanisés (ossature métallique ou « metal stud »). La sous-structure métallique ne peut pas être remplacée par une sous-structure en bois.

Afin d'assurer la stabilité de la paroi et l'étanchéité autour du clapet en cas d'incendie, il est important d'installer une poutre horizontale au-dessus et en-dessous du clapet.

 Dans le cas du clapet en applique CR60-1S, les poutres dans une paroi légère symétrique peuvent être remplacées par des morceaux distincts de profilé en C au niveau de la ferrure.

Puis-je utiliser n'importe quelle plaque de plâtre pour une paroi légère ?

NON : la classification d'un clapet coupe-feu dans une paroi à ossature métallique indique également quel type de plaque de plâtre doit être utilisé. Toujours vérifier les notices d'installation du clapet coupe-feu et la classification de la paroi. La classification du clapet est maintenue pour une plus grande épaisseur de paroi avec les mêmes plaques et la même épaisseur de plaque.

Rf-Technologies a testé la plupart des clapets coupe-feu avec des plaques tant de type A (non résistantes au feu) que de type F.

Rf-Technologies a testé la paroi légère avec une résistance au feu de 90' et de 120' avec une laine minérale de 40 kg/m³.

Puis-je placer un clapet coupe-feu dans une paroi de gaine légère et asymétrique ?

Une paroi de gaine légère est souvent construite de manière asymétrique, c'est-à-dire avec des plaques de plâtre uniquement sur la face extérieure de la gaine. Il est en effet difficile d'appliquer un revêtement sur une face intérieure. Les clapets coupe-feu doivent toujours être testés spécifiquement dans des parois de gaines légères asymétriques afin de pouvoir être placés dans ce type de paroi conformément aux exigences.

Le CR60-1S peut être utilisé dans une paroi de gaine avec des plaques de plâtre de type F de 2 x 15 mm montées d'un seul côté sur un profilé en C galvanisé de 50 mm de large + une isolation de 40 kg/m³.

L'épaisseur de paroi est différente de celle testée ; comment puis-je résoudre ce problème afin d'avoir une installation conforme ?

Si la résistance au feu requise est atteinte, une paroi trop mince peut être épaissie localement pour atteindre l'épaisseur testée. Il est recommandé d'ajuster l'épaisseur de la paroi au moins 200 mm autour du clapet coupe-feu. Cette solution devrait être soumise à un organisme de contrôle accrédité ou à un organisme consultatif.

Une paroi plus épaisse que celle testée est toujours autorisée. Dans ce cas, le clapet doit être équipé d'une rallonge avant d'être placé dans la réservation. La plupart des clapets coupe-feu peuvent également être commandés avec un tunnel allongé.

Choix des produits

Quand est-il intéressant d'utiliser un clapet en applique au lieu d'un clapet encastré ?

En termes de coût, l'utilisation d'un clapet en applique est la plus avantageuse. Le prix d'achat légèrement plus élevé de ce clapet est largement compensé par l'augmentation de la rapidité d'installation et l'élimination des coûts de colmatage. Cela permet à la même équipe d'installer un plus grand nombre de clapets par jour.

Les clapets en applique présentent encore d'autres avantages :

  • Le placement et le colmatage ont lieu simultanément, ce qui rend superflu le colmatage par un autre intervenant ou à un stade ultérieur.
  • Fini les temps de séchage dus à l'utilisation de mortier ou de plâtre.
  • Pas besoin de pinçage en cas de clapets rectangulaires.

Pour fixer le CR60-1s dans une paroi en placoplâtre, vous pouvez utiliser des morceaux distincts de profilés d'ossature métallique. Il n'est donc plus nécessaire d'installer des poutres horizontales au-dessus et en-dessous du clapet avant (ou encore plus difficilement après) l'installation. Cette méthode donne plus de flexibilité pour le montage du clapet coupe-feu et permet également de travailler beaucoup plus rapidement. La réservation pour ce type de clapet correspond à un diamètre de perçage nominal standard, ce qui facilite la réalisation de la réservation correcte.

Le clapet n'a pas la même forme ou les mêmes dimensions que le conduit. Existe-t-il des solutions toutes faites pour le raccordement à un conduit de forme différente ?

OUI : il existe des réducteurs et des manchons ronds ou ovales qui permettent de raccorder le clapet à un conduit de dimensions ou de forme différentes.

  • Les clapets carrés peuvent être raccordés à des conduits circulaires à l'aide d'un adaptateur disponible.
  • Des pièces de raccordement spécifiques peuvent également être réalisées pour d'autres situations. Celles-ci n'affectent pas la classification des clapets coupe-feu.

Quand dois-je choisir un clapet coupe-feu et quand puis-je installer un clapet terminal ?

Tant le clapet coupe-feu que le clapet terminal ont été testés selon la norme EN 1366-2 et classés selon la norme EN 13501-3 ; ils conviennent donc comme solution ignifuge pour les conduits de ventilation.

Le clapet terminal est un clapet résistant au feu dépourvu de mécanisme de commande externe. Un clapet terminal est placé au niveau de la paroi de séparation coupe-feu dans le conduit de même diamètre, et maintenu en place par des joints d'étanchéité en caoutchouc. Des clapets terminaux existent également en tant que clapets bouches avec lame réglable. Le choix entre un clapet coupe-feu rond ou un clapet terminal est déterminé par les avantages et les limites des deux solutions.

Clapets terminaux

Avantages

Inconvénients

Installation et entretien

Les clapets terminaux peuvent être facilement placés en les glissant dans un conduit de ventilation métallique du même diamètre nominal.

Le remplacement du fusible thermique par l'extérieur des clapets coupe-feu n'est pas possible avec un clapet terminal.

Malgré l'absence de mécanisme externe, la vérification du fusible thermique doit rester possible. Si le clapet terminal n'est pas monté à l'extrémité du conduit, un dispositif doit être prévu permettant l'inspection du clapet terminal, par exemple une trappe de visite.

Pas de mécanisme de commande externe

Les clapets terminaux n'ont pas de mécanisme de commande et sont donc moins chers.

La position de la lame est plus difficile à vérifier. Un contacteur de positionnement (en option) permet toutefois une vérification à distance. Attention : il s'agit d'une vérification, pas d'une commande.
Dimensions

 

Pour les clapets terminaux, le nombre de diamètres disponibles est restreint.

À diamètre égal, les clapets terminaux présentent également une perte de charge plus importante et un débit net inférieur par rapport aux clapets coupe-feu. Si le débit net et la perte de charge sont des critères importants, il est préférable de choisir des clapets coupe-feu.

 

Puis-je utiliser une autre bouche de ventilation sur un clapet bouche coupe-feu (type SCV+) ?

La classification d'un clapet terminal n'est valable que pour une combinaison de clapet - bouche de ventilation qui a été effectivement testée.

Un clapet ne peut être remplacé par une autre que s'il a été testé de cette manière. Il peut être en plastique ou en acier galvanisé, inoxydable ou laqué.

C'est par exemple le cas du clapet terminal SC+L de Rf-t. Il s'agit d'un clapet terminal avec un tunnel allongé pour assurer la position correcte de la lame à l'intérieur de la paroi.

Une fois le clapet installé, toujours vérifier que la fermeture du clapet n'est pas entravée (par exemple par une tige filetée trop longue dans le cas d'une bouche de ventilation avec centre amovible).

Que puis-je faire si les dimensions maximales disponibles du clapet sont trop petites par rapport au conduit ?

Un montage en batterie est une combinaison de plusieurs clapets, placés les uns à côté des autres ou les uns sur les autres, pour des installations de grandes dimensions. Ce type de montage n'est possible que s'il a été classifié et marqué CE. C'est le cas de la batterie CU2/B.

Conception de la batterie CU2/B avec 4 clapets partiels

Si le problème est lié aux proportions hauteur/largeur, vous pouvez tourner le clapet si celui-ci a également été testé avec son axe vertical. Ces informations se trouvent dans les notices d'installation, la déclaration de performance et les documents de classification.

Dans le cas d'un clapet coupe-feu large et plat, le placement avec l'axe vertical présente également un avantage aéraulique supplémentaire : la section nette se situe un peu plus haut en raison de la largeur réduite de la lame, de sorte que les pertes de charge sont également moindres.

Le clapet peut être pivoté s'il a également été testé avec son axe vertical.

Puis-je utiliser des manchons ou des grilles coupe-feu en cas de ventilation mécanique ?

NON : les grilles coupe-feu sont testées selon les normes EN 1364-1 et EN 1364-2, et/ou EN 1634-1. Les manchons sont testés selon la norme EN 1366-3. Ces méthodes d'essai ne sont pas appropriées et par conséquent non autorisées pour évaluer des composants de systèmes de ventilation mécanique. Elles ne tiennent pas compte des exigences mécaniques pour la coupure de systèmes de ventilation : la différence de pression, le passage des fumées et le temps de fermeture n'entrent pas en ligne de compte.

Les manchons sont particulièrement adaptés au colmatage des tuyaux sanitaires en plastique, mais la norme EN 1366-3 exclut explicitement l'utilisation de manchons dans les systèmes de ventilation. Et ceci, même si la ventilation se coupe automatiquement en cas d'incendie. Il n'est pas logique qu'un conduit de ventilation puisse être considéré comme un conduit « normal » en plastique ou en métal si la ventilation se coupe automatiquement en cas d'incendie.

Par rapport aux clapets coupe-feu, les grilles présentent également une section nette beaucoup plus faible et une perte de charge remarquablement plus élevée.

Les clapets coupe-feu sont testés selon la norme EN 1366-2 et sont donc adaptés et homologués pour assurer la résistance au feu d'un conduit de ventilation dans une paroi de compartimentage. Cette norme s'applique aux applications de ventilation où il existe une différence de pression.
Le temps de fermeture est également mesuré selon cette norme.

Puis-je utiliser des clapets coupe-feu comme vannes de régulation ?

En aval d'une centrale de traitement d'air est généralement installé un registre de régulation de débit. Ce registre est parfois confondu avec un clapet coupe-feu.

Certaines versions de clapets coupe-feu avec moteur pas à pas ont en effet la possibilité de placer la lame dans plusieurs positions, entre ouvert et fermé. Cependant, comme les possibilités de commande d'un clapet coupe-feu sont beaucoup plus limitées que celles d'un registre, cette solution est rarement ou jamais utilisée. Si nécessaire, la solution la plus courante consiste à installer un clapet coupe-feu distinct avant ou après le registre.

L'usage de l'espace

Des clapets coupe-feu peuvent-ils être équipés d'un fusible thermique qui réagit à une température plus élevée ?

Uniquement si testés dans ces conditions. Cette solution peut être utile pour des clapets coupe-feu placés à proximité d'une chaudière ou d'un local technique contenant de l'air chaud.

Existe-t-il des clapets coupe-feu qui peuvent être utilisés dans une cuisine de collectivité ?

Le compartimentage coupe-feu des cuisines (de collectivité) pose un défi particulier. L'utilisation de clapets coupe-feu n'est pas recommandée pour les cuisines où l'extraction d'air s'effectue à l'aide de hottes aspirantes. Dans un certain nombre de pays, la réglementation n'autorise même pas l'utilisation de clapets coupe-feu.

Au fil du temps, des dépôts de graisse et d'huile se forment sur le clapet coupe-feu dans cet environnement. Cela n'augmente pas seulement la charge combustible potentielle à la hauteur du clapet. Il est également possible que la lame ne puisse plus se fermer, complètement ou partiellement, en cas d'incendie.

Les clapets coupe-feu sont-ils insensibles aux fumées émises dans un laboratoire ?

L'air évacué peut contenir des particules pouvant endommager les composants d'un clapet coupe-feu. Pour réduire ou éliminer ce risque, il est recommandé d’utiliser le revêtement époxy en option. Il offre une protection contre la plupart des solvants, acides (in)organiques, sels, alcalis, gaz nocifs et huiles. Une description technique peut être envoyée sur demande.

Le risque d'endommagement ne s'applique pas aux clapets équipés de plaques en silicate de calcium. Pour des raisons d'hygiène, l'époxy est par ailleurs également recommandé pour les clapets coupe-feu utilisés dans les laboratoires et les hôpitaux. La couche d'époxy sert à combler la structure inégale du matériau et à réduire ainsi le risque d'adhérence de substances indésirables.

Des clapets coupe-feu peuvent-ils être installés dans un environnement humide ?

Uniquement s'ils sont suffisamment protégés contre la corrosion.

En raison de la présence d'air chloré, l'utilisation du revêtement époxy en option est également fortement recommandée pour les clapets coupe-feu placés dans les réseaux de ventilation des piscines.

Les tunnels des clapets coupe-feu métalliques Rf-t sont par exemple protégés contre la corrosion par l'humidité sans condensation. Cette protection est garantie par une couche de galvanisation de 20 µ d'épaisseur (275 g/m²) appliquée par le procédé Sendzimir.

Les clapets coupe-feu Rf-T ont également passé avec succès des essais d'incendie, après avoir subi un test brouillard salin. L'essai au brouillard salin est une méthode permettant de tester la résistance à la corrosion d'un matériau ou d'un produit par vieillissement artificiel/accéléré.

Dans une atmosphère potentiellement explosive, dois-je toujours installer un clapet ATEX dans les traversées d'un conduit partant de cette zone EX vers un autre compartiment ?

OUI : les clapets coupe-feu certifiés ATEX sont toujours exigés dans des situations où le clapet coupe-feu est situé dans une zone ATEX et/ou fait partie d'un conduit de ventilation qui transporte l'air depuis une zone ATEX.

Un risque d'explosion est déclaré dès qu'un mélange d'air (ou d'une autre source d'oxygène) et d'une ou plusieurs substances inflammables (sous forme de gaz, de vapeur, de brouillard ou de poussière) peut s'enflammer dans des conditions atmosphériques.

Les zones ATEX sont subdivisées en plusieurs catégories (0, 1 ou 2 pour les gaz ; 20, 21 ou 22 pour les poussières). Les appareils qui sont placés dans des atmosphères explosives sont répartis en groupes et catégories. Afin de déterminer la catégorie de clapets coupe-feu à utiliser, le zonage et les substances émises doivent être connus lors de l'évaluation.

Le tableau ci-après répertorie les différentes zones ainsi que la classification ATEX correspondante pour les applications du groupe II (environnements autres que des mines).

Atmosphère explosive créée par un mélange d'air et de gaz, vapeurs ou brouillard inflammables

0

1

2

 

Atmosphère explosive permanente pour des périodes prolongées ou fréquentes

(plus de 1000 heures/an)

Atmosphère explosive qui peut être générée lors d'une utilisation normale

(entre 10 et 1000 heures/an)

Atmosphère explosive qui n'est pas générée en temps normal, mais si elle apparaît, c'est pour une courte période

(moins de 10 heures/an)

 

Atmosphère explosive créée par un mélange d'air et de nuage de poussière inflammable

 

20

21

22

 

Classification ATEX pour l'équipement

Catégorie 1 : niveau de protection très élevé

Catégorie 2 : niveau de protection élevé

Catégorie 3 : niveau de protection normal

 

 

Dans une zone 0 ou 20, seuls des clapets coupe-feu de catégorie 1 peuvent être installés ; dans une zone 1 ou 21, peuvent être installés des clapets coupe-feu de catégorie tant 1 que 2, et dans une zone 2 ou 22, des clapets coupe-feu de catégorie 1, 2 ou 3.

 Rf-t commercialise des clapets coupe-feu du groupe II, catégories 2 et 3. Le clapet coupe-feu est marqué de la lettre D s'il est adapté aux risques d'explosion de poussières et de la lettre G s'il est adapté aux risques d'explosion de gaz. Le groupe de gaz éventuel et la classe de température sont également ajoutés au marquage.

La dimension de la réservation

Puis-je faire une réservation plus petite ou plus grande que celle indiquée dans les instructions de montage ?

La dimension idéale de la réservation est indiquée dans les instructions de montage.

  • En cas de réduction de la réservation, s'assurer que le clapet coupe-feu peut toujours être correctement colmaté.
  • En cas d'agrandissement de la réservation, la distance entre le clapet coupe-feu et le bord de la réservation ne peut être augmentée que de 50 % au maximum.

Cette règle ne s'applique pas au colmatage de cavités à l'aide de plaques de laine de roche coupe-feu. Pour ce type de colmatage, la dimension maximale de la réservation est toujours spécifiée dans les instructions de montage.

Pour les clapets en applique qui permettent d'économiser du temps et de l'argent, l'espace entre le clapet coupe-feu et la paroi/le plancher est beaucoup plus réduit. Il n'est dès lors plus nécessaire de réaliser un colmatage après placement du clapet.

Les réservations minimum et maximum admissibles sont indiqués pour les clapets en applique rectangulaires Rf-t. Pour la réservation du clapet en applique circulaire CR60-1s, les diamètres de perçage nominaux standard ont été choisis.

Comment la réservation doit-elle être finie dans une paroi légère ?

Dans une paroi légère, des raidisseurs horizontaux et verticaux sont prévus autour de la réservation pour assurer la stabilité de la paroi et l'étanchéité autour du clapet coupe-feu en cas d'incendie.

Pour le clapet en applique CR60-1s (dans une paroi légère symétrique), cette finition peut être réalisée ultérieurement en utilisant une ossature métallique plus courte.

Montage dans la réservation

Faut-il toujours installer un clapet coupe-feu après le montage de la paroi ?

Un clapet coupe-feu peut être installé tant avant qu'après le montage de la paroi. Si la paroi est déjà posée, l'installation doit être effectuée conformément aux notices d'installation fournies. Dans le cas d’une paroi légère, s'assurer que la réservation est correctement finie.

Lors de l'installation du clapet coupe-feu avant le montage de la paroi, il est recommandé de bien définir à l'avance l'emplacement prévu de la paroi à monter ultérieurement. Cette situation d'encastrement est très critique en ce qui concerne l'emplacement du clapet et de la lame de clapet dans la paroi. Si par la suite, l'alignement entre le clapet coupe-feu et la paroi ne correspond pas à ce qui a été prévu, il est recommandé de déplacer le clapet ou de recouvrir d'un isolant ignifuge la partie située entre la paroi et le clapet, conformément aux notices d'installation et aux classifications des clapets placés à distance de la paroi.

Cet agencement doit donc également être testé et inclus dans la déclaration de performance et le marquage CE du clapet avant sa mise en œuvre.

Est-ce que je peux placer le clapet coupe-feu avec son axe vertical si cela s'avère plus intéressant pour mon ouvrage ?

Le choix d'un montage avec axe vertical n'est autorisé que lorsque le clapet a été testé avec cette orientation. Ceci est mentionné dans la classification et la documentation du fabricant.

L'orientation de la pose du clapet est généralement déterminée par :

  • Le rapport des dimensions (hauteur et largeur) du conduit.
  • L'espace disponible pour accéder à la commande et au fusible thermique.

S'il n'y a pas assez d'espace pour le clapet et la commande en même temps, ou si la commande ou le fusible thermique ne sont pas accessibles, il peut être utile de positionner le clapet coupe-feu avec son axe vertical.

Ce montage offre des avantages supplémentaires pour les clapets rectangulaires :

  • un plus grand nombre de tailles de clapets est disponible pour l'installation ;
  • les propriétés aérauliques d'un clapet étroit et haut sont meilleures que celles d'un clapet large et plat.

Le clapet doit-il toujours être placé au centre de la réservation ?

Dans les notices d'installation sont mentionnées les dimensions minimum et/ou maximum de la réservation et du colmatage. Un montage asymétrique éventuel est possible si le dégagement entre le clapet coupe-feu et la paroi ou le sol peut encore être colmaté correctement.

 Lors d'un colmatage avec des plaques de laine de roche coupe-feu, il y a parfois des distances minimales à respecter entre le clapet et le bord de la réservation. Ceci est repris dans la classification et la documentation du fabricant.

Quelle est la distance minimale entre différents clapets coupe-feu et entre un clapet coupe-feu et d'autres éléments structurels ?

Les clapets coupe-feu doivent être installés conformément aux instructions du fabricant. Si elle n'est pas spécifiée dans ces instructions, la distance minimale est :

  • De 200 mm entre des clapets coupe-feu.
  • De 75 mm entre un clapet coupe-feu un autre élément de construction tel que paroi ou plancher.

 Veillez à ce que la commande du clapet coupe-feu ainsi que la vérification et le remplacement du fusible thermique restent possibles.

 Lors de l'utilisation de clapets en applique, veiller à ce qu'il y ait suffisamment d'espace pour le cadre de montage.

 Si la paroi est traversée par différents tuyaux (câbles, PVC, HVAC, ...), la distance entre le clapet coupe-feu et les autres techniques doit être d'au moins 200 mm, sauf si testé autrement.

Si la distance minimale prescrite ne peut être respectée, il est recommandé de consulter les instances compétentes ou l'agence de contrôle.

 Les clapets coupe-feu circulaires CR60, CR120 et CR2 ont été testés à une distance minimale de 30 mm (à la fois des autres clapets coupe-feu et d'un élément de construction).

 Les clapets coupe-feu rectangulaires CU-LT et CU2 ont été testés à une distance minimale de 25 mm d'une dalle de sol et de 50 mm d'un autre clapet ou d'une paroi verticale.

Le colmatage des clapets est réalisé avec une solution homogène et d'un prix raisonnable. Ce montage certifié à des distances plus courtes permet une plus grande flexibilité sur le chantier.

D'autres traversées peuvent-elles être placées dans la réservation du clapet coupe-feu ?

Cette configuration d'installation doit être testée spécifiquement avec exactement la même combinaison de clapet coupe-feu, de colmatage et de conduit.

La norme d'essai pour ces traversées combinées est en cours d'élaboration.

Quelles étapes dois-je suivre s'il n'y a pas assez d'espace pour une installation correcte ?

Lorsqu'il n'y a pas assez d'espace pour une installation correcte, le montage à distance est généralement autorisé (si testé).

Veuillez noter qu'un clapet coupe-feu doit être testé séparément dans une paroi et dans un plancher.

La solution testée doit être placée comme suit :

  • Isolez la partie du conduit entre la barrière coupe-feu et la lame, conformément aux instructions d'installation et aux classifications.
  • Fixez l'isolant ou le revêtement conformément aux prescriptions d'installation du fournisseur.
  • La distance maximale est indiquée sur la base du champ d'application du rapport d'essai et peut être trouvée dans les instructions d'installation.

 

 Pour les solutions Rf-t, elle est toujours illimitée.

Dois-je fixer un clapet terminal dans le conduit par vissage ?

Les clapets terminaux sont maintenus en place par un joint d'étanchéité en caoutchouc. La bague d'étanchéité empêche les fuites de fumée froide ou chaude entre le conduit et le clapet terminal. Aucune fixation supplémentaire (à vis) n'est nécessaire.

 Si les clapets terminaux sont fixés à l'aide d'une vis supplémentaire, il y a un risque d'endommagement de la lame ou d'une fermeture incomplète de celle-ci.

 De plus, le clapet est alors fixé à la paroi dans le conduit. S'il doit être remplacé pour une raison quelconque, cela ne peut se faire sans dégât. C'est une opération coûteuse et qui prend beaucoup de temps.

Colmatage de la réservation

Puis-je remplacer le matériau de colmatage testé par un matériau « équivalent » ?

NON : le colmatage doit toujours être conforme aux exigences de la notice de montage.

Il n'y a pas de règle générale d'extension pour l'utilisation d'un autre matériau ou d'un matériau similaire, à une exception près : un matériau standard (mortier ou plâtre, par exemple) peut être remplacé par sa version ignifuge.

Puis-je changer l'épaisseur et la taille du colmatage ?

Sauf essai et classification contraire, le colmatage autour du clapet doit pouvoir être réalisé à tout moment sur toute l'épaisseur de la paroi.

Le colmatage peut être épaissi, mais jamais aminci. L'utilisation de plaques de laine de roche enduites plus épaisses, de la même marque et du même type, par exemple, est autorisée.

Puis-je utiliser sur un type de paroi le colmatage qui a été testé pour un autre type spécifique de paroi ?

La nouvelle version de la norme d'essai EN 1366-2:2015 permet d'appliquer un colmatage testé dans une paroi légère (ossature métallique) dans une paroi massive ayant une résistance au feu et une épaisseur équivalentes.

Les prérequis sont donc :

  • que la résistance au feu et l'épaisseur de la paroi soient égales ou supérieures à celles de la paroi légère testée, et
  • que les matériaux et les méthodes de colmatage restent les mêmes.

 Par exemple, un clapet coupe-feu CR60 peut être scellé dans une paroi massive avec de la laine de roche 40 kg/m³ et des panneaux de placoplâtre.

Puis-je utiliser le colmatage qui a été testé dans une paroi à ossature métallique comme norme dans une paroi à ossature métallique asymétrique (plaque de plâtre sur une face) ?

 NON : en raison de la structure différente de la paroi, celle-ci se comportera différemment en cas d'incendie. Cela peut affecter la stabilité, par exemple, du colmatage entourant le clapet. L'installation du clapet coupe-feu doit donc être spécifiquement adaptée à une paroi asymétrique et être testée et classifiée en conséquence.

 Le clapet en applique CR60-1s a été testé et classifié pour une paroi légère asymétrique.

Puis-je placer le clapet coupe-feu de manière asymétrique dans une réservation colmatée à l'aide de panneaux de laine de roche enduits ?

Uniquement si testé dans cette configuration.

Le clapet coupe-feu ne doit pas être placé au centre de l'ouverture (la distance maximale entre le clapet coupe-feu et le bord est de 400 mm).

Puis-je utiliser de la mousse PUR pour colmater un clapet coupe-feu ?

 NON : ceci n'est jamais permis ! L'utilisation de mousses ignifuges est tentante en raison de leur grande facilité d'utilisation. Cependant, elles ne conviennent pas pour le colmatage de clapets coupe-feu.

Les clapets coupe-feu colmatés avec de la mousse PUR (résistante au feu) échouent aux essais de résistance au feu. Ces matériaux brûlent généralement (beaucoup trop) vite, ce qui signifie que le critère E n'est pas respecté et que le feu se propage entre le clapet et la paroi.

Puis-je installer un clapet coupe-feu et d'autres traversées dans le même colmatage ?

Si la paroi est traversée par différentes conduites (câbles, PVC, HVAC, ...), la distance entre le colmatage du clapet coupe-feu et les autres techniques doit être d'au moins 200 mm, sauf si testé autrement (une norme spécifique est en cours d'élaboration).

Peut-on utiliser une autre marque ou un autre type de colmatage ? Par exemple, puis-je utiliser de l'isolant souple autour du conduit au lieu de plaques rigides en laine de roche coupe-feu pour un placement à l'extérieur de la paroi ?

 NON : ceci n'est jamais permis ! Les essais au feu montrent que des matériaux de ce type peuvent avoir une influence négative sur les propriétés coupe-feu du colmatage. La raison en est qu'il existe des différences dans la composition des matériaux (agrégats et proportions dans le mélange).

Pour les matériaux d'étanchéité génériques tels que le mortier, le plâtre et l'isolant souple en laine de roche, d'autres marques peuvent être utilisées.

Quand est-il intéressant d'utiliser un clapet en applique au lieu d'un clapet encastré ?

L'installation d'un clapet en applique est la plus avantageuse. Le prix d'achat légèrement plus élevé du clapet en applique est largement compensé par le temps d'installation réduit et l'absence de coûts de colmatage. Cela permet à la même équipe d'installer un plus grand nombre de clapets par jour.

Le placement et le colmatage ont lieu simultanément, ce qui rend superflu le colmatage par un autre intervenant ou à un stade ultérieur. L'avantage supplémentaire est qu'il n'y a plus de temps de séchage et qu'il n'y a plus de pinçage en cas de clapets rectangulaires.

 L'avantage supplémentaire du CR60-1s est qu'il n'y a plus de temps de séchage et qu'il n'y a plus de pinçage en cas de clapets rectangulaires.

 La réservation du clapet en applique CR60-1s correspond à un diamètre de perçage nominal standard. Il est ainsi plus facile de réaliser une réservation correcte.

Dois-je supporter le tunnel lors de la pose du colmatage ?

Dans le cas des clapets rectangulaires de grande dimension, la forme plate de la face supérieure les rend moins résistantes aux contraintes. Le poids d'un colmatage réalisé avec du mortier ou du plâtre peut déformer le tunnel de façon permanente. Il y a donc un risque que la lame du clapet ne se ferme pas ou pas complètement. Dans de tels cas, il est donc conseillé de mettre en place un support supplémentaire du tunnel pendant le séchage et le durcissement du colmatage.

Raccordement du conduit

Comment le clapet et le conduit sont-ils raccordés ?

Les quatre coins des cadres de clapets rectangulaires standard sont munis de trous oblongs pour la fixation de conduits de ventilation au moyen de boulons. Les cadres sont également prévus pour l'utilisation de lattes coulissantes ou de pinces.

Les clapets ronds sont munis d'une bague d'étanchéité en caoutchouc et d'une butée intégrée ; le conduit est glissé par-dessus le manchon du clapet. La bague d'étanchéité assure le maintien de l'étanchéité à l'air du raccord. Pour les clapets coupe-feu CR60 et CR120, ce raccord est également de classe C standard. La fixation du clapet sur le conduit avec des vis n'est pas nécessaire ou même déconseillée pour les clapets ronds. Si vous choisissez des vis, veillez à ce que la fermeture de la lame ne soit pas entravée.

Quand un raccord souple est-il recommandé ?

Un raccord souple peut être utile lors de l'installation de clapets coupe-feu dans des parois souples (à ossature métallique) et lors d'un colmatage à l'aide de plaques de laine de roche rigides : en cas d'incendie, une paroi à ossature métallique peut être fortement déformée. Une jonction rigide entre le clapet coupe-feu et un conduit pourrait affecter l'étanchéité du clapet coupe-feu.

Pour un clapet colmaté au mortier dans une paroi en béton, un raccord souple est beaucoup moins intéressant, car le risque de déformation de cette paroi est minimal.

Les fabricants de clapets coupe-feu sont libres de tester leurs produits avec des raccords souples.

 Si un fabricant le détermine pendant les essais, le clapet testé ne peut jamais être placé sans ce raccord souple. Sinon, le système n'est pas conforme aux classifications et à la déclaration de performance.

Si un clapet coupe-feu est testé sans raccord souple, le bureau d'études (ou l'installateur) a la liberté de prescrire (ou d'utiliser) un raccord souple pour des situations spécifiques où l'utilisation d'un raccord souple est considérée comme plus sûre (notamment en cas de paroi à ossature métallique).

 C'est le cas des clapets coupe-feu de Rf-t. Ceux-ci sont généralement testés selon le scénario le plus défavorable (clapet non soutenu, pas de raccord souple). Les entreprises d'installation disposent ainsi d'une plus grande flexibilité dans le choix de leur solution.

Que dois-je faire si le clapet et le conduit n'ont pas les mêmes dimensions ?

Si nécessaire, utilisez des manchons d'adaptation.

Il existe des réducteurs et des manchons ronds ou ovales pour le raccordement à un conduit de dimension ou de forme différentes.

Les clapets carrés peuvent être raccordés à des conduits circulaires à l'aide d'un adaptateur spécial.

Pour des situations plus inhabituelles, des pièces de raccordement spécifiques peuvent être réalisées. Ces pièces de raccordement n'affectent pas la classification des clapets coupe-feu.

 Pour une installation hors site, la section du conduit entre le clapet coupe-feu et la paroi doit être réalisée conformément au rapport de classification.

Puis-je utiliser d'autres types de cadres que les brides testées ?

OUI : d'autres types de cadres sont envisageables, la classification reste identique.

 Ceci ne vaut toutefois pas pour les cadres en saillie de clapets en applique qui doivent être fixés à une paroi.

Je veux placer un coude dans le conduit juste derrière le clapet, à quoi dois-je faire attention ?

Le dépassement de la lame du clapet doit être pris en compte.

Pour les clapets rectangulaires et ronds, il est possible de commander un tunnel ou un cadre plus long. Rf-Technologies dispose également de clapets coupe-feu qui peuvent être installés hors site. Ceci permet de placer un clapet coupe-feu plus loin d'un coude.

Raccordement du clapet à l'alimentation électrique et/ou au système d'alarme incendie

Quand dois-je opter pour un mécanisme de commande à distance ?

Le choix entre un clapet coupe-feu commandé par fusible thermique, un clapet commandé par fusible thermique avec contacteurs ou un clapet commandé à distance sera fondé sur les critères suivants :

  • La réglementation locale

Pour un certain nombre d'applications, l'utilisation de clapets coupe-feu commandés à distance est obligatoire.

  • L'ampleur du niveau de risque et/ou de sécurité requis

L'objectif principal des clapets coupe-feu commandés à distance est d'empêcher la propagation possible de fumée froide à travers les conduits d'aération.

En cas d'incendie, la fumée est le facteur de risque le plus important pour les utilisateurs du bâtiment. La plupart des décès liés aux incendies sont à imputer aux effets impitoyables de la propagation de la fumée et du gaz. La propagation de la fumée par les conduits d'aération peut également causer des dommages importants à l'immeuble, à l'équipement, aux ordinateurs, aux imprimantes, au mobilier et/ou aux marchandises entreposées.

Le besoin réel de protection contre la propagation de la fumée est mieux évalué en fonction de :

  • L'ampleur du risque de début d'incendie (type et utilisation de l'immeuble et des locaux).
  • Le niveau de sécurité souhaité ou requis. Lors de la détermination du niveau de sécurité, il est tenu compte des risques opérationnels tels que, par exemple, lorsqu'il n'est pas possible d'envisager une interruption des activités présentes. La mesure dans laquelle l'évacuation des personnes présentes en cas d'incendie peut avoir lieu en temps utile est également un facteur à prendre en compte pour déterminer le niveau de sécurité. Par exemple, la protection contre la propagation de fumées est de la plus haute importance dans les situations où les utilisateurs du bâtiment ne sont pas autonomes ou ne sont pas éveillés. Il s'agit notamment de certains services dans des hôpitaux, bâtiments pour les soins aux personnes âgées, prisons et établissements psychiatriques.
  • L’optimisation de la gestion du bâtiment

Dans la plupart des cas, un clapet coupe-feu n'est pas accessible de manière optimale une fois son installation terminée. Les mécanismes commandés à distance ont l'avantage de pouvoir toujours tester aisément le clapet coupe-feu.
L'utilisation de clapets coupe-feu commandés à distance aux limites du compartiment incendie permet également d'optimiser l'efficacité énergétique du système de ventilation existant. Par exemple, la ventilation de parties inutilisées d'un bâtiment peut être coupée (par exemple, un étage non loué dans un immeuble de bureaux).

La ventilation peut également être contrôlée de manière optimale pendant la nuit.

  • Cahier des charges

L'utilisation de clapets coupe-feu commandés à distance est prescrite dans le cahier des charges à la demande du maître de l’ouvrage et/ou de l'assureur.

Comment puis-je surveiller à distance un clapet coupe-feu ?

Il y a 2 possibilités pour surveiller à distance un clapet coupe-feu :

  • Lecture des contacts d'un clapet commandé par fusible thermique :
    La position de la lame est affichée sur un système de contrôle d'incendie central ou local au moyen d'une connexion câblée. La position de la lame ne peut pas être modifiée à distance.
  • Lecture des contacts d'un clapet commandé à distance :
    Il est possible de raccorder les clapets coupe-feu directement à un système de commande central, mais cela implique des coûts de câblage élevés et augmente considérablement le risque de dysfonctionnements ou d'erreurs.

La communication via un protocole Modbus ou BACnet réduit les coûts de câblage et la complexité de l'installation.

  • Dans de tels systèmes de bus, le clapet coupe-feu est connecté à un contrôleur de champ (tels que IXI-R1 et IXI-R2) qui lit l'état du clapet coupe-feu et alimente le servomoteur en tension.
  • Le contrôleur de champ communique avec un contrôleur numérique (par ex. IXI-R120) qui reçoit à son tour les données d'une installation de détection incendie.
  • Si de la fumée est détectée ou si un bouton d'alarme incendie est enfoncé dans une certaine zone, les clapets coupe-feu correspondants se fermeront et les groupes de ventilation correspondants seront fermés.

Quand dois-je commander un moteur avec une fiche ?

La fiche permet de raccorder rapidement le moteur aux contrôleurs de champ (près du clapet coupe-feu). Les contrôleurs de champ IXI-R1 et -R2 sont équipés d'une connexion enfichable pratique sur laquelle le câble du servomoteur peut être facilement branché.

Si la distance entre le servomoteur et le contrôleur de champ est supérieure à un mètre, une connexion enfichable n'est plus intéressante.

Les câbles d'alimentation doivent-ils être faits d'un matériau résistant au feu ?

 NON : le clapet coupe-feu se met automatiquement en position de sécurité (position fermée) lorsque la tension est interrompue. Grâce à cette fonction de sécurité, il n'est pas nécessaire de réaliser les câbles d'alimentation en matériau résistant au feu.

Il est toutefois recommandé d'utiliser un câble résistant au feu pour s'assurer que les clapets résistants au feu se fermeront au moment d'un signal de détection incendie.

Puis-je disposer des clapets coupe-feu en boucle lors du raccordement à un système de commande centralisé ?

Il n'est pas recommandé de disposer des clapets coupe-feu en boucle.

Si l'un des clapets coupe-feu n'est pas fermé, il n'est pas possible de savoir de quel clapet coupe-feu il s'agit.

Cela peut entraîner des coûts d'entretien élevés. En cas d'incendie, il n'est pas clair si tous les clapets coupe-feu placés en boucle sont effectivement complètement fermés.

La vérification et l'entretien du clapet

À quelle fréquence doit-on vérifier le clapet coupe-feu ?

Après l'installation, le bon fonctionnement du clapet coupe-feu (ouverture et fermeture de la lame) doit être vérifié immédiatement.

Vérifiez ensuite le clapet six mois après sa mise en service. Prévoyez une inspection et un nettoyage semestriels (voir l'art. 8.3 de la norme produit EN 15650:2010 pour les clapets coupe-feu).

Consignez les constatations dans un registre Ceci n'est pas obligatoire, mais c'est utile dans la pratique.

À quoi faut-il prêter attention après l'installation du clapet coupe-feu ?

Lors de l'installation du clapet coupe-feu, les matériaux de colmatage peuvent encrasser le clapet coupe-feu. Il ne doit pas rester de saletés à l'intérieur de la gaine du clapet, afin que la lame du clapet puisse se déplacer librement. Par conséquent, nettoyez soigneusement la gaine du clapet du côté intérieur.

Les matériaux de colmatage utilisés ne doivent pas non plus entraver le fonctionnement du mécanisme. Ceci peut être vérifié en ouvrant et fermant manuellement le clapet coupe-feu après l'installation.

 En cas d'utilisation d'un système de commande, son fonctionnement est vérifié en ouvrant et en fermant le clapet coupe-feu à l'aide du système de commande. En même temps, le bon fonctionnement du message d'état des contacts de début et de fin de course peut également être confirmé.

Quels sont les contrôles recommandés pour un clapet coupe-feu ?

  • Vérifier la propreté du clapet et le nettoyer si nécessaire.
  • Vérifier l'état de la lame et des joints, et les réparer si nécessaire.
  • Vérifier le bon fonctionnement du mécanisme en fermant et ouvrant manuellement la lame de l'amortisseur.
  • Vérifier si le câblage éventuel de l'alimentation et des contacts de début et de fin de course n'est pas endommagé.
  • Le cas échéant, vérifier le bon fonctionnement des contacts de début et de fin de course.
  • En cas d'utilisation d'un système de commande, vérifier l'ouverture et la fermeture de la lame à l'aide du système de commande.
  • Le cas échéant, vérifier que le clapet coupe-feu remplit correctement sa fonction au sein du système de commande.
  • Vérifier après l'entretien que le clapet coupe-feu est à nouveau ouvert.

Peut-on encore modifier le mécanisme du clapet coupe-feu après l'installation ?

Rf-Technologies dispose d'un certain nombre de kits pour apporter des modifications au mécanisme de commande après installation. Utilisez uniquement ces kits officiels et installez-les conformément aux notices d'installation, pour être certain que la classification du clapet coupe-feu reste inchangée.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

Contactez-nous